Yidakiwuy Dhawu Miwatjngurunydja  

Questions relatives au Yidaki - Les Femmes Non-Aborigènes Peuvent elles Jouer du Didgeridoo?

C'est une question très épineuse, qui surgit souvent en Australie et ailleurs dans le monde. Beaucoup de mythes ont été répandus sur les raisons pour lesquelles les femmes ne doivent pas jouer et sur les conséquences auxquelles elles feraient face.

Cela peut être différent dans d'autres communautés Aborigènes, mais dans le Miwatj, l'opinion majoritaire est qu'aucun mal ne peut arriver aux femmes qui jouent. Jouer pour le plaisir est une simple activité physique, pas une activité spirituelle dangereuse. Mais, et c'est plus important, de par la loi et la coutume, les femmes Yol\u ne jouent pas du yidaki. Il y a des exceptions, mais normalement ça ne se fait pas, de la même manière que la plupart des hommes dans le monde ne portent pas des habits féminins, et beaucoup de femmes ne pratiquent pas de sports agressifs - et de la même manière, les exceptions à cette règle sont souvent la cause de rires. Beaucoup de Yol\u, hommes et femmes, croient profondément que cette coutume ne doit pas être changée.

Djalu' - les femmes Yol\u ne jouent pas, mais il est ouvert aux femmes d'ailleurs qui veulent le yidaki dans leur vie. texte seul Burrupurru Wunumurra agrée, et enseignerait à une visiteuse non-Yol\u texte seul Wukun Wanambi parle du rôle des femmes, les pleurs cérémoniels, ou milkarri. texte seul

Bowali Marika feint de jouer du yi[aki pendant le dhapi de son fils, au grand amusement de tous les spectateurs.

En fait, il y a des moments où des femmes Yol\u jouent du yidaki. Elles aident dans la fabrication des instruments, ou même les font elles-mêmes. Des essais courts du son sont souvent faits pas les femmes dans ces cas, bien que loin des yeux indiscrets, et souvent avec un clin d'oeil et un rire. Certains Yol\u racontent des histoires de femmes jouant pendant des cérémonies dans des cas improbables où il n'y a pas d'homme aux alentours pour jouer. En fait, vers la fin de beaucoup de dhapi, ou cérémonies d'initiation des garçons, il y a un renversement des rôles festifs et joyeux dans lequel des hommes et des femmes changent de rôle, les femmes chantant et jouant du yidaki pendant que les hommes mettent des robes et dansent les danses des femmes ! La plupart des Yol\u disent que ce n'est pas jouer du Yidaki, mais "seulement pour le dhapi". C'est une grosse farce qui se termine en rires, et ce n'est pas du jeu sérieux ou savant.

Djambawa Marawili a entendu parler de femmes Yol\u jouer en cas d'urgence quand aucun homme ne le pouvait. texte seul Badikupa a aussi entendu des histoires de femmes qui jouaient, et défie les autres femmes Yol\u de le faire. texte seul Wukun présente une idée intéressante. Ce qui est le plus sacré relève des femmes, mais le yidaki est public. texte seul

Galarrwuy - Les femmes surveillent même le yidaki sacré sur le long terme, comme un enfant texte seul

Il reste que beaucoup de Yol\u deviennent mal à l'aise à l'idée de femmes jouant du yidaki en public. Ce n'est pas jugé convenable dans la vie de tous les jours. Alors que quelques hommes Yol\u sont assez heureux d'enseigner le yidaki à des femmes non-Yol\u, où cela ne se fait pas dans des évenement publiques comme le festival de Garma  où cela pourrait choquer d'autres personnes. Merrkiyawuy Ganambarr, une femme Yol\u dit qu'il est bien pour les femmes non-Yol\u de jouer du yidaki si elle le souhaitent, "seulement ne venez pas ici pour le faire". Dans les clips suivants, vous trouverez des femmes plus strictes sur ce sujet que les hommes que l'on a vu.

Merrkiyawuy Ganambarr parle de la loi et de garder les rôles séparés entre les hommes et les femmes. texte seul Banduk marika agrée, et mentionne qu'il peut y avoir des raisons profondes pour que la loi soit telle qu'elle est. texte seul Dh^\gal, la soeur de Djalu' dit que les femmes non-Yol\u pevent faire leur propre choix, mais que le sien est clair. texte seul

Alors, le meilleur conseil pour les femmes non-Yol\u est de faire leur propre choix à propos de ce que vous allez faire de votre temps, en sachant que certains Yol\u vous encourageront à jouer. Mais soyez très sensible  à la présence des autres. Si vous êtes en Terre d'Arnhem ou en présence de personnes de la Terre d'Arnhem, vérifiez avec attention que cela ne gêne personne avant de jouer. Soyez consciente que cela puisse être choquant, et que cela peut entraîner les mêmes rires que le jeu des femmes pendant les cérémonies d'initiation. Les femmes Yol\u ont leurs propres occupations, et aiment à être ensembles et à se tenir à leurs coutumes. Vous ne vous ferez aucune amie ni ne pourrez entamer une relation ouverte de partage avec des Yol\u en forçant votre point de vue, et risqueriez de vous aliéner des femmes Yol\u qui auraient pu autrement devenir des amies.


 PAGE SUIVANTE - GUERIR AVEC LE DIDGERIDOO

all material copyright 2006 Buku-Larr\gay Mulka Centre & the Yol\u individuals and clans concerned