Yidakiwuy Dhawu Miwatjngurunydja  

Questions relatives au Yidaki - Que Pensent les Yol\u du Fait que D'autres Jouent du Didgeridoo?

C'est bien, juste parce que les gens veulent apprendre. Il est temps de partager les savoirs des Yol\u du Djapaki (musique)

Djambawa Marawili
chef du clan Madarrpa

Aucun des Yol\u impliqués dans ce projet ne pense que le didgeridoo doive seulement être joué par ses propriétaires traditionnels, même si certains d'entre eux ne comprennent pas pourquoi d'autres l'utilisent, et ne comprennent ou n'apprécient pas les sons qu'ils entendent d'autres joueurs. Certains Yol\u considèrent que le yidaki est un don au monde, alors que d'autres ressentent qu'il a été pris sans permission et s'est répandu sans le respect dû à ses origines sacrées. Dans tous les cas, Il est accepté que l'instrument soit mondialement répandu, et qu'un usage récréatif de l'instrument soit ouvert à tout le monde. Beaucoup de Yol\u sont heureux que quelque chose qui leur est propre émeuve le monde. Aussi jouez-en et réjouissez-vous.

Badikupa aime que les gens veuillent apprendre des Yol\u. texte seul Buwathay - Il est temps maintenant de partager la culture des deux côtés. texte seul Djalu' à propos des Yol\u et des non-Yol\u et du son les rapprochant. texte seul

Cependant, les avis divergent à propos de quel style peut être joué par les non-Yol\u qui apprennent l'instrument. Pour beaucoup, comme le pensent Djalu' Gurruwiwi et Burr\upurr\u Wunu\murra, il est bien pour les étrangers de jouer ce qu'ils aiment, y compris les morceaux de yidaki des manikay, ou chansons Yol\u. Djalu' a enregistré deux CD didactiques qui enseignent la partie Yidaki de manikay du clan Galpu. Il pense que les gens doivent apprendre à jouer correctement, ce qui signifie jouer les chants corrects avec les techniques correctes. Il est très rare pour Djalu' de "Jammer", ou d'improviser librement - Il joue les chants traditionnels. Mais Djalu' n'enseigne pas dans l'espoir que tout le monde joue exactement comme lui. Il sait que différentes personnes ont développées différents styles chez elles, et encourage les étudiants à apprendre de son style à lui, mais ensuite à le mélanger avec le leur, pour créer un nouveau style intermédiaire.

Djalu' dit que le manikay est propre à son peuple, mais que le son du Yidaki est pour tout le monde. texte seul Djambawa n'est pas  inquiet car le sens le plus profond du manikay Yol\u sera perdu chez les autres. (ndt : ne leur sera pas accessible.) texte seul Badikupa - Les chants publiques qui sont enregistrés sur CD sont pour tout le monde - même les chiens. texte seul

D'autres personnes ne sont pas d'accord, elles préfèrent garder les chants sacrés de leurs clans pour leur usage originel. Elles peuvent penser, " pourquoi n'importe qui dans le monde devrait jouer nos chants sacrés, alors que ni le contexte, ni leur sens profond ne sont compris?" Ils peuvent craindre que la puissance de leurs chants soit affaiblie par leur diffusion à travers le monde et par l'usage qu'en font ceux qui ne les comprennent pas.

Dhukal - Prendre les manikay Yol\u est du vol. texte seul Wukun approuve. Le manikay est sacré pour les Yol\u. texte seul Wukun insiste pour que les gens continuent de venir apprendre, mais développent ensuite leurs propres idées. texte seul

Mais beaucoup de ces mêmes personnes pensent quand même que si quelqu'un en vient à apprendre à jouer, il doit apprendre à jouer correctement - dans le style Yol\u. Cette opinion a été exprimée par des seniors et des hommes plus jeunes comme Yarr\u Gondarra et Gurraramawuy Munyarryun. Ce point de vue est que les étrangers doivent apprendre les techniques Yol\u, mais pas de chanson Yol\u complète. Les gens peuvent faire leurs propres chansons à partir d'un meilleur fondement dans les origines traditionnelles de l'instrument et intégrer des techniques Yol\u dans d'autres styles musicaux. Les hommes et les enfants Yol\u improvisent pour s'amuser, au contraire des seniors. Le résultat final peut être similaire au mélange de styles que Djalu' encourage.

C'est l'idée - inquiétude à propos du partage des chants Yol\u, mais soutien pour partager les techniques Yol\u - qui a guidé la création du CD didactique Hard Tongue Didgeridoo. Ce CD offre des exercices dans les techniques essentielles du jeu Yol\u sans enseigner une seule chanson Yol\u complète. C'est une bonne manière d'arriver à une compréhension du jeu Yol\u à partir de laquelle vous puissiez construire, que ce soit en étudiant plus loin le jeu Yol\u, ou que ce  soit en l'intégrant dans votre propre jeu , sans irriter ceux qui préféreraient qu'on ne mémorise pas les chants Yol\u. Certains partagent un point de vue plus radical, qui est que les étrangers ne devraient même pas apprendre les techniques Yol\u. Ces Yol\u, comme Wukun Wanambi, pensent que les personnes autour du monde qui veulent apprendre le yidaki doivent partir de leur propre culture musicale, et de l'inspiration de leur propre environnement. Ils doivent juste jouer l'instrument et voir ce qui émerge.


Wukun -Tout comme les Yol\u ont développé leur style de yidaki à partir de leurs lieux sacrés, les autres doivent le faire à partir des leurs. texte seul Wukun - Créez un groupe, utilisez le didgeridoo dans la musique de votre propre culture.  texte seul Badikupa approuve le fait d'ajouter le didgeridoo dans votre propre musique à votre manière. texte seul

Dhukal - give something back. text only
Avec la variété des opinions exprimées ici, la seule recommandation possible pour respecter les Yol\u comme un tout et n'offenser personne est de s'aligner sur les moins permissifs. Ces voix variées vous ont été présentées pour vous permettre d'écouter, de penser, et d'arriver à vos propres conclusions. Si vous apprenez la musique Yol\u, tous les Yol\u approuveraient que vous n'en avez pas la propriété intellectuelle, et donc que vous ne pouvez pas l'enregistrer, la représenter ou l'enseigner sans accord particulier. Comme toujours, il est préférable d'être courtois et attentif, et de vous en remettre à toute personne Yol\u avec qui vous seriez. Mais de plus, ne faites rien dans votre pays qui vous mettrait mal à l'aise si un Yol\u vous regardait. Pensez aussi à la déclaration de Dhuka, et réfléchissez à la manière à laquelle  vous pouvez rendre quelque chose aux Yol\u. 


PAGE SUIVANTE - QUE PENSENT LES YOL|U DU FAIT QUE D'AUTRES ENSEIGNENT LE DIDGERIDOO?

all material copyright 2006 Buku-Larr\gay Mulka Centre & the Yol\u individuals and clans concerned