Yidakiwuy Dhawu Miwatjngurunydja  

Déclarations finales de Yol\u

Cliquez sur les images pour les ouvrir dans une nouvelle fenêtre


Badikupa Gurruwiwi

Yow manymak. Goodbye, yi[aki dj^mamirr walal (oui, c'est bien, au revoir vous tous qui pratiquez le yi[aki). yi[aki dj^mami warra manymak (Ceux qui pratiquent le yi[aki sont bons). Balanda ga Yolu (non-Aborigènes et Yol\u). Nous sommes heureux pour vous d'apprendre des Yol\u. Didgeridoo, yi[aki. Nous venons ensemble ga rrambai dj^ma, en nous entr'aidant. Yol\u ga Balanda. Yaka (ne soyez pas) jaloux les uns des autres. Ne mettez pas de jalousie dans le didgeridoo. Mettez du bonheur dans le didgeridoo.


Dhukal Wirrpanda

Maintenant soyons ensembles, et nous nous reconnaîtrons. Ils appartiennent au monde et nous appartenons au monde, ici en Australie, Yol\u. Alors est-ce qu'on peut partager ? Ils ont déjà partagé pour nous. Ils veulent que nous partagions d'ici pour eux. Alors, c'est une réconciliation. Se passer le savoir de l'un à l'autre.


Wukun Wanambi

C'est bien que tout le monde puisse tout apprendre, hein ? Je ne dis pas des choses racistes à tout le monde à propos de faire ci et ça, vous pouvez prendre ça, mais vous ne pouvez pas prendre ça. Mais vous savez, c'est le monde ici, et c'est ouvert. Nos instruments ont voyagé, ont touché l'autre monde. Leur coeur, leur esprit, leur âme, comme ça. Et j'espère que vous pouvez apprendre plus à propos de notre yi[aki et de nos systèmes. Mais encore une fois, vous devez respecter la manière, quand les femmes peuvent respecter aussi, notre manière de croire. Ok ? merci beaucoup.


Djambawa Marawili

Comme vous le savez, le yi[aki, cela vient tout d'un endroit particulier, de la Terre d'Arnhem. La Terre d'Arnhem avait des outils, et c'étaient les outils appelés yi[aki et aussi un bâton pour marquer le pas. Ce sont des outils pour ces chants-là et ce sont des outils pour ce pays-là. Quand vous utilisez le yi[aki sur des chansons, vous utilisez les deux, le yi[aki et les bâtons pour marquer le pas. Les chants viennent tous de cette terre aussi, parce que nous utilisons et nous nommons toutes ces contrées. Alors ce que je vais dire.... Souvenez-vous de nous. Le yi[aki, ça vient tout des Yol\u, et les Yol\u ont partagé cette connaissance à travers l'australie et à travers l'outremer. Mais souvenez-vous de nous.

|arru manymak, \arru dha\uyam bala \ali \arru rom \arru bitjanaya go\an. Ga bala nhumali\gu wekam ga r^li ga buthuru-bitjun. Yaka \ali \arru m^-yulkthunmin bayaya nhuma \^pakim warra \arru yaka m^-yulkthuwan rom’ma. Yal\uwa \alma \arru malkarr waripum dh^ya bu\gul\a. Waripum \arru bu\gul join yol\uwuli ga marriyuna yaka. Banham manymak.

C'est bien, nous partagerons nos lois. Vous venez ici pour écouter, et nous vous donnons. Nous ne devons pas avoir de méfiance l'un l'autre. Pas d'importance si vous n'êtes pas aborigène, vous devez respecter notre loi. Plus tard, nous nous lèverons ensemble et danserons avec beaucoup de lances. D'autres rejoindront les Yol\u et danseront. C'est bien.

 


PAGE SUIVANTE - ANNEEXE A: DECLARATION DE DJALU'DJALU' A GARMA, 2002

all material copyright 2006 Buku-Larr\gay Mulka Centre & the Yol\u individuals and clans concerned