Yidakiwuy Dhawu Miwatjngurunydja  

Jouer du Didgeridoo - Ajout de la  Voix

La voix peut aussi être ajoutée pour faire de nombreux effets différents. Le Yol\u ne joue pas uniquement le bourdon de base, ils jouent avec les vocalises.Il y a toujours un rythme, même s'il est lent. Les Yol\u ne jouent pas en ajoutant des harmoniques mélodieuses au bourdon de base, mais ils ajoutent une qualité de grognement au ton en utilisant de manière subtile la voix dans le rythme. Écoutez attentivement les exemples suivants d'un rythme simple avec et sans l'usage subtile de la voix, presque comme s'il grognait pendant le 'dhirrl"

A propos des bruit d'animaux utilisés par les joueurs  non-Yol\u. texte seul

Les Yol\u ne passent pas leur temps à imiter des bruits d'animaux dans le yidaki pour s'amuser ou pour l'éducation. Les cris d'animaux comme les appels d'oiseaux font partie de chants traditionnels qui imitent aussi les mouvements de l'animal à l'intérieur du rythme même. Ce ne sont pas des solo de yidaki, mais un accompagnement pour des chansons et des danses. Ci dessous, plusieurs versions de Gudurrku, le brolga. Écoutez Larry Winiwini Gurruwiwi jouer l'accompagnement au yidaki. Vous entendrez le son de sa voix et le rythme de sa danse.



PAGE SUIVANTE - MUSCLES DE LA GORGE

all material copyright 2006 Buku-Larr\gay Mulka Centre & the Yol\u individuals and clans concerned