Yidakiwuy Dhawu Miwatjngurunydja  

Le jeu du didgeridoo - Le Bourdon

La première chose est de coller vos lèvres dans l'embouchure et de faire vibrer vos lèvres d'une manière assez relaxée pour créer la note fondamentale, souvent appelée le bourdon. De nombreux joueurs du monde entier aiment jouer seulement sur cette note de base, et changer le son en accentuant différentes harmoniques avec la forme de la bouche et les mouvements de la langue, comme "ouuuiiiooooaaaaaaaouu"

Bien que les Yol\u utilisent la forme de leur bouche pour affecter le ton d'une manière subtile, ils ne passent pas leur temps à jouer ces sons lents et à expérimenter avec ces harmoniques aiguës tourbillonnantes. Tout est dans le rythme. Mais à la place ils ont tendance à commencer le yidaki avec des notes courtes, comme pour le chauffer, puis à jouer un court bourdon avant que le rythme commence. Souvenez-vous qu'il y a normalement des chants aussi, pas seulement le yidaki.

Beaucoup de personnes autour du monde jouent du didgeridoo avec le côté de la bouche plutôt que de face. Quelques uns des plus anciens Yol\u, qui adoptent un style de jeu plus doux ont été connus pour faire ceci, mais presque tous jouent toujours de face, car c'est beaucoup plus adapté à leur style, qui comporte un usage fort de la langue pour pousser agressivement l'air hors de la bouche.


 

Marritju Gurruwiwi et Munyarryun jouant du yidaki - droit devant!

cliquez sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre.


PAGE SUIVANTE - LES MOUVEMENTS DE LA LANGUE

all material copyright 2006 Buku-Larr\gay Mulka Centre & the Yol\u individuals and clans concerned